Comment compter les cartes au Blackjack : 3 étapes pour tout changer

Si vous êtes venu sur cette page, c’est certainement que vous connaissez par cœur la stratégie de base, les règles de base du jeu et que vous voulez améliorer votre jeu d’un cran supérieur en apprenant comment compter les cartes au Blackjack. Si vous ne connaissez pas le Blackjack, vous pouvez en apprendre plus sur ce jeu grâce à notre article sur le BlackJack. Il est impératif d’avoir une excellente connaissance de la stratégie de base avant d’apprendre à compter les cartes. Sur ce, commençons directement votre initiation au système de comptage de cartes.

Les 3 étapes essentielles pour compter les cartes au Blackjack

Bien que beaucoup pensent que la technique de comptage de cartes soit un procédé extrêmement complexe avec beaucoup d’étapes à respecter, le fait est que le procédé de comptage de cartes peut être divisé en trois étapes compréhensibles par tous.

Assignez une valeur à chacune des cartes du deck et additionnez

La manière la plus efficace pour compter de nos jours est le système Hi-Lo qui définit 3 types de cartes, il suffit d’attribuer un chiffre à un groupement de cartes:

  • Les cartes ayant une valeur allant de 2 à 6 (cartes basses) sont un +1
  • Les cartes ayant une valeur allant de 7 à 9 (cartes neutres) sont un 0
  • Les cartes ayant une valeur allant de 10 (10, Valet, Reine, Roi) à As sont un -1

Donc mettons-nous en situation :

Si le croupier distribue un 10 a la main à droite de vous, un 8 pour vous et un As au joueur à votre gauche, le compte final est donc de -2.
Suite a cela il redistribue, 4 au joueur à votre droite, 7 pour vous, 2 au joueur à votre gauche et sa carte visible est un 9, le compte final est donc de 0.

Un compteur de carte doit jouer tout en comptant. C’est-à-dire additionner et soustraire le nombre de cartes tout au long de la partie pour chaque carte (le compte ne s’arrête qu’à la fin du deck). Si le compte est positif et augmente, vous avez l’avantage sur le casino car le compte a fait réduire l’avantage, cependant si le compte est négatif, l’avantage de la maison augmente.

Le compte par deck

L’étape précédente vous apporte un net avantage par rapport au dealer et aux autres joueurs et il arrive que certains compteurs de cartes s’arrêtent à cela pour ne pas rendre plus compliquée la chose ou alors que ça leur suffit en tant que joueur ou bien encore pour laisser une plus importante partie d’aléatoire au Blackjack.

Cependant, si votre but est réellement d’avoir plus de chances gagner de l’argent jusqu’à peut-être pouvoir en vivre, vous devez apprendre le “compte par deck” ou “true count” en anglais. Cette technique consiste à tenir le compte courant (celui que l’on a vu précédemment) ainsi que tenir le compte des decks restants. Puisque les partie de Blackjacks a un deck sont extrêmement rare et que la norme actuelle est de 6 à 8 jeux de cartes, vous devez estimer le nombre de decks restants dans le sabot et diviser votre compte courant par le nombre de deck restant.

Donc imaginons, votre compte courant est à 6 et qu’il reste un seul deck, cela voudra dire que votre compte par deck est de 6, donc nous savons qu’il y aura 6 cartes hautes supplémentaire dans les 52 cartes restantes donc un total de 26 cartes hautes (10, valets, dames, rois et as multiplié par 4 + true count).

Quelques exemples pour mieux comprendre :

Imaginons que votre compte courant est de 5 et qu’il reste 5 decks dans le sabot, notre TC est donc de 1 (5/5)
Imaginons que votre compte courant est de -4 et qu’il reste 2 decks dans le sabot, notre TC est donc de -2
Imaginons que votre compte courant est de -5 et qu’il reste 3 decks dans le sabot, notre TC est donc de -3 (les chiffres décimaux ne sont pas pris en compte donc il faut toujours arrondir au plus bas)

Si vous combinez le comptage de cartes (compte courant + true count) avec une bonne maîtrise de la stratégie de base, vous pouvez définir votre avantage, donc vos probabilités d’avoir une bonne main, et par conséquent quand miser et quand se retirer.

Stratégie de paris

Après avoir digéré toutes ses informations, il vous reste à appliquer le compte courant et le true count dans une vraie partie et ainsi savoir quand changer votre stratégie de paris. Il vous suffit d’appliquer ce que vous avez appris précédemment et ainsi réduire votre mise lorsque le compte est négatif ou augmenter grandement votre mise initiale lorsque le compte est positif.

Conclusion sur le système de comptage de carte

Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, il n’existe pas de solution miracle pour devenir un compteur de cartes. La seule véritable façon de devenir bon à cet exercice est de s’entraîner jusqu’à que compter devienne un réflexe et pas seulement à la maison !

Voici une très bonne vidéo du mentaliste Fabien Olicard qui vous présente quelques entraînement et synthétise le procédé de comptage de cartes :

Dans notre maison, on est toujours plus à l’aise que dans un endroit publique ce qui implique que le stress du casino peut nous faire perdre nos moyens ce qui est extrêmement mauvais pour un compteur de cartes, car nous devons utiliser nos capacités mentales à leurs maxima. Il m’arrive quelquefois de me faire surprendre par un élément visuel ou parce qu’on m’a demandé quelque chose ce qui me fait instantanément perdre mon compte. Bien sûr, de nos jours ça ne m’arrive que très rarement, car j’ai des années de Blackjack derrière moi, mais les novices ont très souvent beaucoup de mal pendant un bout de temps avant de pouvoir compter efficacement les cartes et ne pas se laisser “distraire”.

Les Idées Reçus sur le Comptage de Cartes

Il y a beaucoup d’idées reçus et de clichés sur le comptage des cartes au Blackjack. Rassurez-vous, la plupart sont “fausses”.

Compter les cartes est interdit

Toutes les personnes ayant un peu de connaissance dans le domaine des casinos ont déjà entendu cette affirmation : “compter les cartes c’est tricher !”  . Bien que ce soit mal vu par les casinos, car les compteurs de cartes peuvent leurs faire perdre énormément d’argent, ce n’est pas de la triche ! Je vais vous poser une simple question :

“Est-ce qu’utiliser ces capacités cérébrales est considéré comme un crime ?”

Et la réponse est bien évidemment non, vous ne trouverez jamais de passage législatif vous affirmant, dans un cas de casino, que compter les cartes est illégal.

Cependant, les casinos peuvent quand même vous demander d’arrêter de jouer (plus ou moins poliment) s’ils estiment que vous êtes un trop bon joueur pour eux. Pour imager ce que je viens de dire, accepteriez vous de jouer contre Magnus Carlsen (champion du monde d’échec) à une partie d’échec s’il y avait de l’argent en jeu ? C’est un pari risqué, dans mon cas, je refuserai poliment histoire de ne pas perdre de l’argent et il en va de même pour les casinos avec les compteurs de cartes, les compteurs représentent une menace pour eux.

Il faut avoir une très bonne mémoire pour compter les cartes

Certains d’entre vous connaissent peut-être l’image du film dans lequel un des personnages principaux joue au Blackjack et use de calculs extraordinairement complexe pour toucher le jackpot.
Bien heureusement, il n’y a pas vraiment besoin de mémoriser sinon je ne serais pas là pour vous apprendre comment compter les cartes au Blackjack. Prenez exemple sur moi, j’ai une mémoire de poisson rouge et je n’ai jamais été très bon en mathématiques. Pour être bon au Blackjack, il vous suffit d’apprendre les combinaisons de la stratégie de base comme l’alphabet lorsque l’on était enfant et juste se rappeler du compte courant ainsi que du TC pendant la durée d’une partie.
Pour en arriver à ce stade, comme dit précédemment, il faut s’entraîner et répéter pour qu’à la fin, ce soit plus un réflexe qu’un exercice mental.

Le comptage de cartes est une technique qui ne fonctionne pas

Il existe des sceptiques dans à peu près tous les domaines (bien heureusement !) et fut un temps, je faisais partie de cette école concernant le comptage de cartes jusqu’à que mon professeur de l’époque ne m’ai emmener dans un casino pour que je voie de mes propres yeux un compteur de cartes jouer. Je me suis rendu compte que si l’on veut, le blackjack peut ne plus être un jeu de hasard et je n’ai fait que compter les cartes depuis ce jour. Il y a tant d’exemples de compteurs de cartes ayant fait fortune comme Ken Uston, Tommy Hyland, John Ferguson (aka Stanford Wong) et bien d’autres.
Bref, je ne vais pas épiloguer, compter les cartes est une technique qui marche si l’on veut qu’elle marche et cela vient par la pratique et la répétition.

Verdict: peut-on battre le casino après compris comment compter les cartes au Blackjack ?

Au risque de devoir en décevoir plus d’un, pas vraiment … Le Blackjack est un jeu de cartes et un jeu d’argent difficile d’accès et qui évolue sans cesse. Bien que le fait d’avoir intégré la stratégie de base et d’avoir appris à compter les cartes vous donne un avantage non négligeable par rapport aux autres joueurs, il vous faudra assimiler d’autres techniques (“shuffle tracking”,”Ace Sequencing”…) et connaître les variantes de stratégies ainsi que les variantes de méthode de comptage (“Hi-Opt I”, “Hi-opt II”, “K.O. Count”).
Le bilan n’est pas totalement “négatif”, ça ne tient qu’à vous d’avoir un apprentissage progressif pour devenir meilleur ou bien de vous arrêter à ce que vous venez de lire, ce qui est pour certains largement suffisant pour avoir de bonne voire très bonne performance au Blackjack. N’oubliez pas, en tant que bons compteurs de cartes, maintenant vous jouez pour gagner, que ce soit de l’argent réel ou non !