Comment jouer au Blackjack : les bases pour bien débuter

Vous avez sans doute déjà entendu parler de Blackjack que vous soyez attachés de près ou de loin aux jeux d’argent et de paris et j’imagine que si vous êtes sur cette page, c’est sans doute pour apprendre comment jouer au Blackjack ou que vous venez de lire notre dossier sur le Blackjack !

Quel est l’objectif du Blackjack ?

Avant d’apprendre comment jouer au Blackjack ! Nous devons nous pencher sur les objectifs du Blackjack. Il y a beaucoup d’idée reçu concernant l’objectif du blackjack mais la réalité est bien plus simple: vous devez battre le casino !

“Comment battre la banque dans une partie de Blackjack ?”

Il y a plusieurs réponses à cette question :

  1. En tirant des cartes qui additionner, vous donne une valeur de main supérieure à la main du croupier.
  2. Si le croupier tire une main qui fait plus de 21.
  3. En tirant sur vos deux première cartes une valeur de 21 et si le croupier n’a pas de main à 21

“Quelles sont les conditions de défaites ?”

  1. Si votre main excède la valeur de 21.
  2. Si le croupier tire une main plus forte que la vôtre a la fin du tour.

Voilà pour ce qui est des règles de bases du Blackjack mais ça ne s’arrête pas là. Lisez la suite pour vraiment comprendre les règles complexes de bases du Blackjack et par la même occasion, devenir un meilleur joueur.

Jouer au Blackjack

Il existe beaucoup de règles et de variations pour le Blackjack. Nous allons nous attarder sur le jeu de Blackjack le plus courant qui est distribué à partir d’un “sabot” (distributeur de carte) à 6 ou à 8 jeux. Bien que le Blackjack à un ou deux jeux soient encore vivants, la plupart des casinos ne les proposent plus. Donc nous partons du postulat que vous allez jouer au jeu de black jack le plus joué, c’est-à-dire avec 6 jeux de cartes. Voici un aperçu simplifié d’un tour de Blackjack :

  1. Le joueur achète des jetons.
  2. Le joueur place une mise.
  3. Le croupier distribue les cartes aux joueurs.
  4. Le joueur décide comment jouer la main.
  5. Le croupier joue la main.
  6. Paiements.

Revenons en détails sur chaque point du tour de blackjack.

Le joueur achète des jetons

Avant de pouvoir jouer à une table, qu’elle soit virtuelle ou non, vous devez acheter des jetons. La plupart des casinos (en ligne ou non), n’accepte pas ou plus les “jeux en cash”, donc vous devrez laisser le croupier échanger votre argent contre des jetons

Le joueur place une mise

À chaque début de round, la première chose à faire est de placer votre mise dans le cercle de paris (Il peut s’agir d’un carré, d’un logo de casino … ). Logiquement, la table a des écriteaux vous informant des limites de paris. Par exemple, aux Etats-Unis, dans la plupart des cas le montant minimum est de 5 $ par main, cependant la mise minimum ainsi que la mise maximum peuvent changer en fonction du casino que vous fréquentez et l’environnement réglementaire dans lequel le casino est situé.

Le croupier distribue les cartes aux joueurs

Après avoir placé votre mise, le croupier distribuera dans le sens des aiguilles d’une montre, une carte face visible pour chaque joueur a la table et ensuite une carte face cachée pour lui-même. Après cette première distribution, le croupier distribue une seconde fois avec une carte supplémentaire face visible pour tous les joueurs et puis une carte face visible pour lui. Ce qui revient donc à 2 cartes face visible devant chaque joueur tandis que le croupier a une carte face visible et une face cachée. À présent, il est temps de jouer !

Le joueur décide comment jouer la main

Le croupier commence par la personne sur sa gauche (“première base”) et attend que le joueur joue sa main. Vous avez deux cartes faces visibles en face de votre mise. Pour jouer votre main, vous devez d’abord ajouter la valeur de vos deux cartes et avoir un total entre 4 et 21. Imaginons, si vous avez une carte 10 ainsi qu’une carte As, vous additionnez et vous obtenez un beau 21 soit un Blackjack ! Dans ce cas la, vous remportez 3 à 2 fois votre mise directement sauf si le croupier a lui aussi un blackjack. Dans ce cas la, vous ne gagnez rien, mais vous ne perdez pas votre mise. Dans le jargon, c’est ce qu’on appelle un “push”. Si vous n’avez pas de blackjack et que le croupier n’en a pas lui aussi, le croupier va pointer chaque joueur à tour de rôle et va attendre la décision de chaque joueur. Quand c’est à votre tour de joueur, vous allez devoir prendre votre décision en utilisant les signes de mains appropriés. En effet, les croupiers ne réagissent pas à des demandes verbales, car les caméras doivent pouvoir voir chaque décision (cela ne s’applique pas aux casinos en lignes). Il y a 5 façons de jouer votre main :

Rester (stand) – si vos deux cartes sont acceptables, vous pouvez rester et le croupier s’occupera du prochain joueur.
Les gestes à faire pour rester sont : agiter la main ou simplement poser une paume ouverte sur le feutre.

Tirer (hit) – si vous sentez que votre main peut être améliorée, le croupier vous distribuera des cartes, une par une jusqu’à que vous (aller à plus de 21) ou vous choisissez de vous lever. Il n’y a pas de limite sur le nombre de cartes que vous pouvez prendre (autre que d’aller au-delà de 21).
Le geste à faire pour tirer : taper le feutre avec votre doigt.

Doubler face cachée (double down) – si vous avez une main avec un total qui vous est avantageux, mais que vous avez besoin d’une carte additionnelle pour doubler votre mise originale, le croupier vous distribuera une carte additionnelle.
Le geste à faire : il suffit de placer une mise, égale à votre mise initiale, sur le côté gauche de votre mise initiale et le croupier vous donnera une carte supplémentaire, tournée de côté pour indiquer que vous ne pouvez pas prendre de cartes supplémentaires.

Remarque : la plupart des casinos vous permettent également de ” doubler pour moins “, ce qui signifie que vous n’avez pas à placer une mise égale à votre mise initiale. Cependant, mathématiquement parlant, il n’y a jamais un moment où doubler pour moins est une meilleure décision que de doubler pour le montant total, donc nous déconseillons de “doubler pour moins” même si le casino vous le permet.

Séparer / partager (split) – si on vous a distribué une paire (deux cartes de la même valeur), vous avez la possibilité de mettre une seconde mise et le croupier séparera vos deux cartes pour que chaque carte soit devienne la première carte de deux nouvelles mains. Cela s’applique aussi aux figures (valet, dame, roi). Vous avez le droit de partager une main constituée d’une dame et d’un roi, car ils ont tous les deux la même valeur même si ce ne sont pas des pairs.
Le geste à faire : faites un deuxième pari égal au premier. Puis donnez un “signe de paix” (celui de Churchill avec l’index et le majeur) pour signifier que vous voulez partager et non pas doubler. Le croupier fera deux mains de votre première main et vous recevrez une deuxième carte sur chacune d’entre elles.

Abandonner (surrender) – si par malchance, vous n’aimez pas votre main initial, vous avez la possibilité d’abandonner en échange de la moitié de votre mise.
Le geste à faire : tracez une ligne sur le feutre derrière votre pari comme si vous découpiez une fente dans le feutre avec un couteau imaginaire. Il est fréquent que les croupiers confondent ce signal avec le signal “hit”. Pour être sûr, verbaliser toujours le mot ” reddition ” à votre croupier et faites ensuite le signal sur le feutre pour les caméras.

Le croupier joue la main

Le constat après avoir lu ces derniers paragraphes est souvent le même : “Mince alors, ça fait beaucoup trop d’options, comment je sais laquelle choisir lors de mon tour ?”

Et bien, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte, mais le plus important dans la plupart des cas est la carte visible du croupier. Si vous voulez apprendre comment jouer au blackjack , il faut s’intéresser à la stratégie de base.

Stratégie de base

En fonction de ce que le croupier montre et de ce que vous avez en main, vous faites le choix qui suit la stratégie de base. La stratégie de base est la façon mathématiquement optimale de jouer pour chaque combinaison de main de joueur et de carte de croupier. Elle a été créée par un ordinateur qui a joué des millions de tours de Blackjack et a déterminé la meilleure façon de jouer chaque combinaison de main en se basant sur ce qui a fonctionné le mieux pour le joueur le plus souvent. Si vous suivez une stratégie de base, vous n’avez plus à deviner la décision ! Quel soulagement !

Résolution de la main du joueur

Lorsque vous suivez une stratégie de base et que vous jouez votre main en utilisant une des 5 options listées ci-dessus, une des 3 choses suivantes se produira.

  1. Vous restez sans attendre – vous avez reçu une main dont la stratégie de base conseille de ne pas prendre plus de cartes.
  2. Vous avez fait une main – vous avez pris plus de cartes (frappées, doublées ou divisées) et avez obtenu un total de 21 ou moins et n’avez pas fait de bust.
  3. Votre main est hors-jeu – vous avez tiré votre main une ou plusieurs fois et vous avez “bust” ou vous avez choisi de rendre votre main. Si votre main est “Busted”, vous perdez immédiatement votre pari. C’est pourquoi le casino a un avantage sur le jeu. Le joueur doit agir en premier, de sorte que même si le croupier finit par se faire prendre comme vous l’avez fait, il garde votre argent parce que vous vous êtes fait prendre en premier.

Si votre main n’est pas “busted” et que vous ne vous êtes pas rendu, alors il est temps pour le croupier de jouer sa main. Le croupier va d’abord retourner sa carte cachée (la carte face cachée) et ajouter sa main de 2 cartes. Si le croupier a un total de 17 ou plus, il se lèvera automatiquement. Si le croupier a un total de 16 ou moins, il prendra des cartes supplémentaires. Le doublement, la division et la remise ne sont pas disponibles pour le croupier et le croupier n’a pas le choix de la façon dont il joue sa main comme le fait le joueur. Le croupier doit jouer sa main de la même façon à chaque fois. La seule exception est lorsque le croupier a un 17 qui se compose d’un As et d’un six. Ceci est appelé un “soft 17” et, selon le casino, cette main est parfois touchée par le croupier, car elle peut aussi compter comme un 7 (en raison de la valeur flexible d’un as), donnant au croupier plus de chances d’obtenir une meilleure main que 17. Cela donne au casino un plus grand avantage que si le croupier se tient sur tous les 17. Le fait que le croupier touche ou non un 17 souple sera généralement affiché en évidence, en texte sur le feutre, afin que vous sachiez quoi attendre du croupier lorsqu’il jouera sa main. Encore une fois, les croupiers n’ont pas la possibilité de s’écarter des règles du Blackjack établies par le casino.

Paiements

Après ce premier round de cette première partie de Blackjack, l’une des 2 choses suivantes se produira :

  1. Le croupier va “bust”, et ils vont payer une somme égale (1 fois la mise) pour chaque main qui est encore en jeu sur la table.
  2. Le croupier a une main (17 à 21). Si votre main est toujours en jeu, il s’agit d’une simple bataille pour savoir qui a la meilleure main. Si le croupier a la plus haute main, il balaie votre mise. Si vous avez la plus haute main, le croupier vous paie une fois votre mise. Si le joueur et le croupier ont le même total de main, c’est considéré comme un “push” et le joueur garde son argent, mais il n’est pas payé sur sa mise.

C’est bon, le tour s’est terminé ! C’est à peu près tout ce qu’il y a à faire. Les cartes sont balayées et vous commencez un autre tour. Maintenant vous savez à peu près comment jouer au Blackjack et quelles sont les règles du Blackjack.

Règles spéciales au Blackjack

Bien que vous ayez vu les principes de base pour comment jouer au Blackjack, il y a quelques situations où une partie de Blackjack s’écartera de la norme que nous avons décrit auparavant.

L’assurance ou l’égalité d’argent : l’assurance est un pari secondaire offert lorsque le croupier a un As comme carte montante. Avant que quiconque ne joue sa main, le croupier offrira une assurance (ou même de l’argent si vous avez un Blackjack). Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez miser la moitié ou moins de votre mise originale, qui sera payé 2 contre 1 si le croupier a un dix comme carte caché.
Pour simplifier la chose, vous pariez si oui ou non, le croupier a un blackjack, cependant puisque vous venez tout juste d’apprendre comment jouer au blackjack, nous vous déconseillons fortement de prendre ce paris.
La vérité, c’est que seulement les compteurs de cartes peuvent se permettre de prendre un tel paris.
Quand tous les joueurs qui veulent prendre l’assurance placent leurs mises, le croupier regarde sa carte face cachée et s’il a un 10, cela signifie que le croupier a un blackjack donc c’est la banque qui gagne et donc récupère les mises originales. Cependant, toute personne ayant acheté une assurance sera payée 2 pour 1 sur son pari d’assurance. Si toutefois, le croupier n’a pas un dix en dessous, il prendra tous les paris d’assurance qui ont été faits et le jeu reprendra son cours.

Si votre main est un blackjack (somme des cartes à 21) et que la carte visible du croupier est un as, ce dernier vous offrira la possibilité de d’ ”égaliser votre argent” mais ne vous faites pas avoir, la probabilité de gagner est la même que pour l’assurance. Si vous choisissez cette option, votre blackjack ne sera pas payé 3 pour 2 (150 %) comme ça devrait l’être. Vous ne recevrez qu’une fois votre mise initiale, que le croupier ait ou non un blackjack.

Si vous ne prenez pas l’option d’”égaliser votre argent” et que le croupier a un blackjack, votre pari sera “push” et votre blackjack ne sera pas payé. Si vous ne prenez pas l’option d’”égaliser votre argent” et que le croupier n’a pas de blackjack, vous serez payé 3 pour 2 (150 %) comme ça devrait l’être. Le cas de l’assurance ou de l’”égalisation” ne se déroule que lorsque la carte visible du croupier est un As, s’il a un 10 visible et un As cache, vous n’aurez pas la possibilité de prendre d’assurance.
Encore une fois, nous insistons sur le fait de ne pas prendre ce genre de paris sauf si vous êtes un compteur de cartes professionnel !

Les différentes variantes de règles au Blackjack

Il n’y a pas qu’une seule façon de jouer au Blackjack. En effet, il y a pléthore de règles et manière de jouer au Blackjack ce qui peut rendre des fois l’apprentissage de comment jouer au blackjack un peu compliqué. En d’autres termes, tous les jeux de Blackjack ne sont pas créés égaux, en termes de cotes et de ce qui favorise le joueur. Voici un aperçu de certaines des règles qui affecteront les côtes du jeu.
Double Down after Split (“DDAS”) – Le “Double Down after Split” signifie que lorsque vous recevez une paire puis que vous la séparez (“split”), si le résultat de ce “split” vous convient, vous pouvez alors doubler votre mise. La plupart des casinos autorisent cette règle bien qu’elle soit largement avantageuse pour les joueurs.

Re-Splitting Aces (“RSA”) – le “Re-Splitting Aces” signifie que si un joueur reçoit un autre As après avoir divisé des As, la main peut être divisée à nouveau pour un autre pari. Il faut prendre en considération que l’As est la carte la plus puissante au Blackjack donc c’est une règle très avantageuse pour les joueurs.

6 pour 5 Blackjack – dans certains casinos, le Blackjack sera réduit de 3 contre 2 à seulement 6 pour 5. Par conséquent, cela augmente l’avantage de la maison ce qui leur fait plus d’argents. Cela rend également le comptage de cartes pratiquement inutile. Nous vous conseillons fortement de bien lire les règles de chaque table avant de vous asseoir et commencer à jouer.

CSM Blackjack – les “Continuous Shuffle Machine” sont des mélangeurs de cartes en continu et se retrouvent souvent aux tables de Blackjack. Elles sont plutôt mal vu par les joueurs, car elles dégradent l’ambiance des tables et rendent difficile, voire impossible le comptage de carte ce qui rend donc les stratégies de bases inefficaces. Voici un article qui parle davantage des problèmes liés a l’utilisation des CSM.

Un seul Jeu versus plusieurs Jeux – au Blackjack, à chaque ajout de jeu de cartes, l’avantage de la maison augmente. En règle générale, une partie à 6 jeux de cartes aura un avantage de la maison plus élevé qu’une partie à 2 jeux de cartes si toutes les autres conditions sont égales. Le problème est que toutes les autres conditions sont rarement égales. Souvent, une partie à un seul jeu de cartes ne permet pas de doubler après avoir divisé ou re-divisé les As et aura 6 à 5 blackjacks, alors qu’un jeu à 8 jeux de cartes dans le même casino peut permettre le DDAS, le RSA, et avoir un Blackjack 3 contre 2 et se retrouver avec un avantage maison plus faible. Il y a de nombreux compromis quand il s’agit des règles et du nombre de jeux de cartes.

Pénétration (“PEN”) – il s’agit du pourcentage des cartes qui sont distribuées au cours d’un sabot. Habituellement, une carte coupée est insérée dans le sabot vers l’arrière des cartes à distribuer. Lorsque la carte coupée est distribuée au cours du jeu, elle signale au croupier que le sabot est à court de cartes et le croupier mélangera les cartes et commencera un nouveau sabot. Bien qu’un quart de jeu de cartes soit suffisant pour terminer un tour de Blackjack, la plupart des casinos couperont beaucoup plus que cela (plusieurs jeux de cartes) pour limiter la rentabilité du jeu pour un compteur de cartes. Pour un compteur de cartes, la profondeur de pénétration peut faire ou défaire un jeu de blackjack.

Les jeux qui se déguisent en Blackjack

Maintenant que vous avez appris comment jouer au Blackjack , nous devons vous mettre en garde contre les pâles “copies” du Blackjack.
Le Blackjack est un jeu très populaire aux Etats-Unis, car beaucoup de gens essaient de le battre en comptant les cartes. Dus au fait de sa popularité, certains casinos ont mis au point des variantes du Blackjack, le seul problème, c’est qu’ils rajoutent énormément de règle, mais utilisent tout de même la terminologie du Blackjack pour attirer le plus de joueurs. Les casinos veulent vous faire croire que vous jouez exactement au même jeu afin que vous vous sentiez à l’aise puisque le casino puisse tirer profit de vous. Voici quelques exemples de jeux que vous devriez éviter.

Spanish 21 – le Spanish 21 partage des règles avec le Blackjack original, mais dans celui-ci, les blackjacks payent 3 pour 2 (150 %) et vous pouvez re-doubler (“double down” deux fois sur la même main). Bien que cela semble avantageux pour les joueurs, il n’en est rien. Voici les points négatifs : il n’y a pas de 10 et maintenant, vous devez sans doute savoir après avoir lu notre guide de comment jouer au Blackjack , que les cartes 10 et As sont les cartes les plus puissantes au Blackjack. Bien que le Spanish 21 et que le Blackjack ont quelques similarités, la stratégie de base est complètement différente donc la plupart des joueurs jouent avec un désavantage beaucoup plus grand, car ils ne jouent pas correctement. Ce jeu n’est pas l’équivalent du Blackjack.

Free Bet Blackjack – le Free Bet Blackjack partage des règles similaire avec le Blackjack original, mais au lieu de fournir votre propre argent pour doubler ou/et diviser, vous pouvez le faire gratuitement et le casino vous paiera comme si vous aviez misé de l’argent. Cependant, en échange de la gratuité, si le croupier dépasse 21 avec sa main, alors tous les paris seront “push”. Ce qui double l’avantage de la maison compare au Blackjack original. Ce jeu n’est pas l’équivalent du Blackjack.

Super Fun 21 – le Super Fun 21 ressemble à un jeu de Blackjack original avec un seul jeu de carte ou vou pouvez abandonner à n’importe quel nombre de carte (2 à n cartes), ou vous pouvez doubler sur n’importe quel nombre de cartes et ou vous pouvez être payé automatiquement si vous avez une main de 6 cartes a 20 ou encore une main de 5 carte a 21 et un blackjack (21) gagnera toujours de l’argent. Le seul problème est que le blackjack (21) ne paie qu’à argent égal. Ce changement qui paraît peut-être anodin comme ça efface tous les bénéfices des règles dites “super fun” et augmentent par 3 l’avantage de la maison par rapport au Blackjack original. Ce jeu n’est pas l’équivalent du Blackjack.

Blackjack Switch – dans ce jeu, vous devez jouer avec deux mains et non qu’une seule. Vous pouvez échanger les cartes du haut de chaque main afin d’obtenir une meilleure somme de cartes. Imaginons que vous avez une main avec un 10 et un 4 et de l’autre un 10 et un 6, vous avez la possibilité de rassembler vos deux 10 pour obtenir une main a 20 et une autre main a 10 (6 + 4 et espérer tirer une bonne carte). Le côté négatif est que le croupier “push” toutes les mises s’il obtient un 22 et que les blackjack (21) ne sont rétribué qu’à hauteur de 1 contre 1. Ce jeu n’est pas l’équivalent du Blackjack.

Bien sûr, nous n’avons pas mentionné toutes les “copies” du Blackjack original, car ce serait trop long au vu du nombre impressionnant de jeux se faisant passer pour du Blackjack. Nous vous conseillons fortement de faire attention à quelle table vous allez vous asseoir lorsque vous comptez jouer au Blackjack.
Nous espérons que ce guide pour savoir comment jouer au Blackjack a pu vous être utile ! Bonne chance et surtout amusez vous !